Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 12:52

Jane Eyre - Charlotte Bronté

 

 

Couverture Jane Eyre

 

Synopsis

Jane Eyre est orpheline. Jusqu'à l'âge de 10 ans elle est hébergée (plus qu'élevée) par une tante. Elle et ses enfants maltraite Jane qui est finalement envoyée dans un pensionnat pour orphelins miteux. Jane y étudie pendant 6 ans puis y reste 2 ans comme enseignante. Quand les gens qu’elle aimait quittent l'école Jane décide de partir aussi. Elle trouve une place comme gouvernante d’une jeune fille française, pupille d'un certain M. Rochester. Comme il se doit ils tombent amoureux et décident de se marier.

 

Mon avis

 

Agréable découverte. Un véritable coup de coeur pour cette oeuvre....J'avais déjà entendu parlé des soeurs Bronté...mais je n'avais jamais lu aucune de leurs oeuvres.

 

L'histoire est très belle, très romanesque, les personnages sont bien décrits..On s'y attache même, notamment Jane Eyre et Edouard Rochester....L'amour avec un grand A. L'amour qui surpasse le temps, la classe sociale, les épreuves..... L'amour véritable, en résumé. Ce genre d'amour, amour profond,  que l'on ne rencontre plus beaucoup aujourd'hui et qui n'a rien à voir avec la beauté extérieure. Car les personnages sont quelconques, leur physique n'a rien attrayant sans etre repoussant non plus.

 

Jane Eyre, est intelligente, sensible, et déterminée....ne se laisse pas détourner par de vains raisonnements qui usent de sa sensibilité.(Le mariage sans amour n'est pas possible pour elle)

Elle est juste dans toutes les situations (elle partage meme son héritage au nom de la justice).  

Mais ne déroge pas à ses principes meme au nom de l'amour , car oui l'amour a ses principes également. Pourquoi je dis cela.....je ne veux pas dévoiler l'histoire de Jane Eyre...Il faut laisser un certain suspense aux personnes qui souhaitent découvrir cette magnifique histoire.

 

Il parait qu'il y a eu plusieurs adaptations cinématographiques que je pense regarder avant la fin de l'année...

Encore merci à Livraddict qui m'a permis de découvrir ce fabuleux récit.

 

 

 

Repost 0
Published by jcv5 - dans Classique
commenter cet article
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 20:17

Le petit coeur brisé - Moka

 

Couverture Le petit coeur brisé

 

Synopsis

Melaine est une jeune fille dont la vie n'est pas remplie de bonheur... elle a déjà perdu ses parents et son grand-père. Il ne lui restait que sa grand-mère, jusqu'au jour où cette dernière meurt. Elle est recueillie par des cousines éloignés avec qui elle vit plein d'aventures et découvre l'existence d'une petite fille sur une photo avec le même médaillon que celui dont elle a hérité... Est-ce un hasard ou le destin ? Qui est cette jeune fille sur la photo ?
 
Mon avis
Coup de coeur pour "Le petit coeur brisé" de Moka, auteur que je découvre pour la premiere fois et avec bonheur.
L'histoire est fluide et l'intrigue agréablement bien menée. Les personnages sont attachants, précisemment Mélaine et ses deux tutrices, Heidi et Gretchen. Ces deux derniers personnages sont pétillants. On ne s'ennuit à aucun moment.
 
On assiste à l'épanouissement de Mélaine au contact de ses tutrices (car depuis la mort de ses parents elle était invisible,  son silhouelle mégrichonne et son visage ingrat ne l'avantageait pas).
 
Je conseille ce livre à tous...il se lit très rapidement
     
Repost 0
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 12:00

La Saga Malaussène, tome 1

: Au bonheur des ogres

Daniel Pennac

 

Couverture La Saga Malaussène, tome 1 : Au bonheur des ogres

 

Synopsis

Côté famille, maman s'est tirée une fois de plus en m'abandonnant les mômes, et le Petit s'est mis à rêver d'ogres Noël.
Côté coeur, tante Julia a été séduite par ma nature de bouc (de bouc émissaire).
Côté boulot, la première bombe a explosé au rayon des jouets, cinq minutes après mon passage. La deuxième, quinze jours plus tard, au rayon des pulls, sous mes yeux. Comme j'étais là aussi pour l'explosion de la troisième, ils m'ont tous soupçonné.
Pourquoi moi ?
Je dois avoir un don...
Mon avis
J'  avoue que j'ai eu  enormement du mal à rentrer dans l'histoire...à maintes reprises, j'ai voulu laisser tomber.....mais au final, à force de persévérance, je ne suis pas déçue du résultat  (comme quoi il faut toujours fini ce que l'on a commencé). En fait, la moitié du livre est parsémé de descriptions qui en fait plantent le décor. Il décrit le quotidien de Benjamin Maulaussène entre ses amours, son métier, et sa famille (enfin celle que lui a laissé sa mère) et des bombes qui explosent sur son lieu de travail toujours en sa présence (étonnant selon la police qui en fait le principal suspect).
Ben finit par penser qu'on veut le tuer! Mais est ce vrai?
Bref, le rythme s'accélère dans la deuxième moitié du livre ...et là cela devient intéressant avec plein d'humour loufoque.   Mais cette partie je ne la dévoilerais pas.(trop facile...à vous de le découvrir si ce n'est pas déjà fait).
C'est une belle découverte car je ne connaissais pas cet auteur, du moins je n'avais jamais lu ces oeuvres....A découvrir
Extrait  "Mon boulot consiste à subir cette tornade d’humiliations, avec un air si contrit, si paumé, si profondément désespéré, qu’en règle générale le client retire sa plainte pour ne pas avoir mon suicide sur la conscience, et que tout se termine à l’amiable, avec le minimum de casse pour le Magasin "
    
 

 

Repost 0
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 21:18

 A Mélie sans Mélo

Barbara CONSTANTINE

 

Couverture À Mélie, sans mélo

 

Synopsis

Mélie, soixante-douze ans, vit seule à la campagne. Pour la première fois, sa petite-fille, Clara, vient passer les grandes vacances chez elle. La veille de son arrivée, Mélie apprend qu'elle a un problème de santé... Elle verra ça plus tard. La priorité, c'est sa Clarinette chérie ! Durant tout l'été (le dernier ?), Mélie décide de fabriquer des souvenirs à Clara. Des rigolos. Comme regarder pousser les bambous en écoutant La Traviata, chanter sous la pluie des chansons de Nougaro, goûter les mauvaises herbes qui poussent le long des chemins. Il y a aussi le vieux Marcel, qui va apprendre à Clara à faire de la mécanique... Et puis, comme la vie est vraiment dingue parfois, il y a Mélie qui va enfin rencontrer le grand amour... Cent cinquante ans à eux deux ? Mais quand on aime, on ne compte pas !

 

Mon avis

 

C'est le premier livre de *Barbara Constantine que je découvre avec plaisir grace au Baby Challenge littérature contemporaine. Son livre "A Mélie sans mélo" est une oeuvre sans prétention...et écrite avec un language parlé, très naturel .

 

Elle raconte l'histoire de Mélie, une grand mère veuve de 72 ans,vivant à la campagne pour qui la priorité est, malgrè des problèmes de santé, de passer du temps avec les personnes qu'elles aiment notamment sa petite fille de 10 ans qui vient  pour la première fois passer ses vacances avec elle.

Elle est pour son âge très dynamique et profite pour fabriquer pleins de souvenirs dans l'esprit de sa petite fille, et lui transmettre son savoir sur les choses simples de la vie (jardiner, pécher, faire du vélo, regarder une araignée tissée sa toile......=

Cela me fait penser à toutes les vacances que j'ai passées auprès de ma grand mère..nous avons partagé et nous partageons encore (elle a 99 ans) des moments qui sont à la fois simples et précieux.

 

Nous devons chérir ces moments car nos grands parents nous transmettent des leçons de vie qu'ils ont largement expérimentés. Cette transmission orale est sacrée. Ne dit on pas : Un vieillard qui meurt c'est comme une bibliothèque qui brule. Moralité : profitons largement de leur connaissance en passant du temps avec eux (car NON ce n'est pas du temps perdus!!)

 

Mélie, qui n'a pas eu une vie marital heureuse vit donc pleinement et simplement chaque minute, chaque seconde.du reste de sa vie..... Elle rencontre même l'amour avec Marcel, qui se dévoile après plus de 50 ans.

 

Cette oeuvre nous donne de belles leçons de vie notamment celle du bonheur et de l'amour que l'on peut avoir à tous ages et quelque soit nos conditions de vie.

 

 

A lire tout simplement!!

 

 

Repost 0
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 15:30

Accro au shopping a une soeur 

 Sophie Kinsella

 

Couverture L'Accro du shopping a une sœur

 

SYNOPSIS

Quatrième volet d'une série-culte, L'accro du shopping a une sœur marque le retour de Becky, cette fois confrontée à une drôle de nouvelle... Après un long voyage de noces, le retour à Londres est difficile pour Becky Bloomwood-Brandon : pas de boulot, un budget sous haute surveillance, un mari débordé, une meilleure amie occupée ailleurs, des parents en pleine psychothérapie... Plus une surprise de choc : Becky découvre qu'elle a une sœur, née des amours prénuptiales de son père. Et quelle sœur ! Radine comme un pou, gaie comme une porte de prison, pas féminine pour deux pence, Jess déteste les fringues, le maquillage et le chocolat. Et, surtout, elle a une sainte horreur du shopping ! Finie la belle vie ? Envolés les rêves d'entente familiale ? Terminé le lèche-vitrines ? C'est mal connaître la plus attachante des fashionatas, qui, une fois encore, a plus d'un tour dans ses sacs...

 

 

 

MON AVIS

 

Après presque 9 neuf mois de voyage de noce à travers le monde, de retour au pays, les parents de Becky lui annonce qu'elle a une soeur...

 

J'ai adoré ce tome...on assiste à la rencontre des 2 soeurs..leurs points d'intérets semblent diamétralement opposés..Bek est  dépensière sans un sous.. Jess est radine mais avec un compte bien rempli Bek s'habille comme une star  et Jess comme une randonneuse...Bek est superficielle Jess est naturelle.

 

Le problème est que  Jess ne semble pas vouloir connaitre Becky alors que cette dernière est enchantée.

 

Je peuX dire que j'ai adoré ce récit plus que les autres...( J'ai bien rigolé et en meme temps j'avoue qu'il y a quand meme des passages où le personnage de becky porte sur les nerfs tant qu'elle est superficielle et irresponsable: mais je pense que c'est le personnage "le paraitre est plus important que l'etre"....et c'est dans l'air du temps  n'est ce pas? : Le personnage de Becky est en fait un caricature des victimes de notre société de consommation.

 

A lire (surtout entre les lignes).

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by jcv5 - dans Chick-lit
commenter cet article
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 21:22

Le cercle litteraire des amateurs

d'épluchures de patates -

Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

 

 

  Couverture Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates 

 

Synopsis

Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis - un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates...) délices bien évidemment strictement prohibés par l'occupant. Jamais à court d'imagination, le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d'humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d'autres habitants de Guernesey , découvrant l'histoire de l'île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l'impact de l'Occupation allemande sur leurs vies... Jusqu'au jour où elle comprend qu'elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l'invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu'elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais. 

 

Mon avis 

 

J'ai lu ce livre dans le cadre du baby challenge comtemporain et du challenge ABC 2012  et ce fut extra.

C'est un livre qui se lit très rapidement ...les personnages sont attachants, le rythme est soutenu, l'histoire est belle avec des pointes d'humour et aussi des passages poignants......en tout cas je ne l'ai pas laché du tout jusqu'à la dernière page.

 

j'ai adoré cette lecture qui  se présente sous forme de lettres de correspondances entre Juliet et les membres de ce fameux cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates formé pendant l'occupation allemande;

 

Juliet va tomber sous le charme de chacun de ces membres (enfin presque), et finira par se rendre à Guernesey pour partager la vie et l'expérience vécue par ces insulaires.

 

Certaines lettres d'après guerre sont poignantes car elles expriment toute la colère ou la détresse ou encore traumatisme subis dans les camps de concentation.

 

En résumé, c'est un savoureux récit où s'entreméle une histoire d'amour et une histoire de guerre.

 

A lire ABSOLUMENT et à partager !!!!

 

Repost 0
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 15:29

Le cercle des poetes disparus 

 Nancy H Kleinbaum

 

  Couverture Le Cercle des poètes disparus 

Synopsis

Il fut leur inspiration.
Il a transformé leur vie à jamais.
A Welton, un austère collège du Vermont, dans les années 60, la vie studieuse des pensionnaires est bouleversée par l'arrivée d'un nouveau professeur de lettres, M.Keating.
Ce pédagogue peu orthodoxe va leur communiquer sa passion de la poésie, de la liberté, de l'anticonformisme, secouant la poussière des autorités parentales, académiques et sociales.
Même si le drame - le suicide d'un adolescent déchire finalement cette expérience unique, même si Keating doit quitter le collège, il restera pour tous celui qui leur a fait découvrir le sens de la vie.
Le roman du film-événement de Peter Weir, Oscar 1990 du meilleur scénario, qui a bouleversé des centaines de milliers de spectateurs.
 
Mon avis
 
Je peux dire que le livre est aussi excellent que le film.
 
Le leitmotiv de cette oeuvre est "carpe diem" devise que le professeur Keating enseigne aux élèves du collège Welton dans le Vermont et qui signifie : PROFITE DU JOUR PRESENT. 
 Ce qui signifie de faire les choses qui nous tiennent à coeur sans se laisser influencer par les désirs des autres, les coutumes et les traditions établies, accomplir nos désirs nos reves aujourd'hui et faire comme si nous allions mourrir demain.
 
Il enseigne que chacun doit prendre la direction de sa vie en prenant des décisions en accord avec sa propre raison.
 
Ce livre est très court, il se lit donc trop vite...et c'est dommage mais cela reste une belle oeuvre.
 
A diffuser!!
 
   

 

Repost 0
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 07:45

CHALLENGES 2012

 

 

 

Voici les 7 challenges 2012 pour lesquels je me suis inscrite  :

 

 

Hors challenge

 

 

 

 

 

Repost 0
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 18:05

ROBINSON DES MERS DU SUD 

Tom NEALE

 

Couverture Robinson des mers du Sud : Six ans sur une île déserte

 

 

SYNOPSIS   

Souvarof... un îlot de huit cents mètres de long sur trois cents mètres de large, jeté dans le Pacifique-Sud, à l'écart de toute terre habitée. C'est sur ce caillou de corail que Tom Neale jette son dévolu. Marin sur les lignes de commerce qui sillonnent le Pacifique et l'océan Indien, puis employé en Nouvelle-Zélande, en Polynésie et aux Hébrides, ce bourlingueur a plus de cinquante ans quand il réalise son vieux rêve : s'établir sur une île déserte. Il se fait déposer à Souvarof par un bateau ami et entame une vie solitaire qui va durer près de vingt ans, ponctuée de très rares visites, parmi lesquelles celle de Bernard Moitessier. "Robinson des mers du Sud" raconte l'extraordinaire aventure d'un homme qui a voulu vivre son paradis sur terre et qui l'a construit, jusqu'à l'épuisement, de ses propres mains.

 

MON AVIS 

    

J"ai adoré découvrir les  aventures de Tom Neale, un véritable Robinson sur l'Ile de Souvarof.

Ce récit n'est pas une fiction mais un fait vécu. 

 

Tom a décidé de vivre seul sur cette ile déserte.  Pour habiter sur cette ile en ermite (pas tout à fait puisqu'il amène deux chats et des poules), il lui a fallu une longue préparation et a dépensé tout son argent dans du matériel et de la nourriture. On suit ainsi  son installation, les différents travaux qu'il a entrepris pour rendre l'ile habitable et sécurisée. On apprend comment il construit un four avec des pierres volcaniques et de quelles manières il cuisine avec ce qui pousse sur cette ile. Il entreprends meme de faire un jardin.

 

Etant de nature solitaire, j'aurais personnellement adoré vivre sur une ile déserte loin de la civilisation.  Peut etre pas comme Tom Neale, mais avec quelques personnes qui souhaitent un retour à la nature..donc loint de la civilisation...... construire, jardiner, et récolter les fruits de son propre labeur...apporte une joie, un bonheur, une satisfaction personnelle.

 

Ce livre est une merveille.

Repost 0
Published by jcv5 - dans Drame
commenter cet article
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 14:00

Nana - Emile Zola

 

 

 

SYNOPSIS

 

Zola brûlait d'écrire Nana. "Je crois que ce sera bien raide. Je veux tout dire, et il y a des choses bien grosses. Vous serez content de la façon paternelle et bourgeoise dont je vais peindre les bonnes "filles de joie". En fait de joie, l'actrice, Nana, dévore les hommes, croque les héritages et plonge les familles dans le désespoir. Belle et prodigue, elle mène une danse diabolique dans le Paris du Second Empire, le Paris des lettres, de la finance et du plaisir. En se détruisant elle-même, elle donne le coup de grâce à une société condamnée, détestée par Zola. Neuvième volume de la série des Rougon-Macquart, Nana est le plus enivrant d'érotisme et de passion déchaînée.

 

MON AVIS

 

Que dire!! Je ne l'aurais certainement pas lu si je ne m'étais pas inscrite au Baby challenge Classique 2012.  Ce classique m'ennuie de part le theme.:la prostitution féminine.C'est le livre le plus frivole de Zola .Nana est la fille de Gervaise et de Coupeau (L'assommoir de Zola)  dont j'ai apprécié la lecture losque j'étais scolarisée il y a fort longtemps.

 

Nana est une femme qui fait tourner toutes les tetes   Connu par une representation theatrale de Venus, elle ne brille pas par ses paroles ni par son chant  mais par son physique. Elle en use et en abuse.

Elle est ivre d'amour, n'arrive pas a se fixer, a un enfant qui est elevé par sa tante et meme s'i elle vit dans un luxueux appartement dans lequel l' un de ses amants richissime l'a installé. Elle est incapable de se stabilisér elle est à la fois insouciante, parfois ridicule, enfantine, artificielle et maligne pour certaines choses .  

 

Elle s'éprends d'un homme (Fontan) avec qui elle emmenage et coupe les ponts avec tous ses amants. Mais Fontan devient violent; et lui coupa les vivres. nana amoureuse reste à ces cotés un temps  mais; replonge dans son vice en se prostituant pour subvenir aux besoins du foyer que son compagnon n'assumait plus. 

 

Elle fréquente alors beaucoup d'hommes et des femmes, plus de riches que de pauvres et dépense outrageusement son argent (et surtour celui des autres) sans compter.

Elle s'enfonce dans un luxure incroyable; aime séduire et être séduite. Plus sa réputation augmente plus elle devient capricieuse..Elle est devenue la Reine de Paris  .Certains en viennent à voler pour elle, et d'autres se suicident.

 

Elle finit hélàs par contracter la variole  qui mit fin à sa vie décadante.

 

Il y a beaucoup de choses à dire sur la prostitution féminine....mais je ne m'étendrais plus sur ce sujet sensible qui, je dois dire me révolte plus qu'autre chose meme si je comprends que certaines "Nana des temps modernes" aient recours à ce procédé pour gagner leur vie.

 

J'avoue que j'ai failli à plusieurs reprises abandonner cette lecture...et que je suis quand meme contente d'etre aller jusqu'au bout. Mais ce n'était pas une lecture passionante, en ce qui me concerne.

 

 

Repost 0
Published by jcv5 - dans Classique
commenter cet article

Présentation

  • : Reading on the clouds
  • Reading on the clouds
  • : Le plaisir de lire....une évasion splendide aux pays des rêves
  • Contact

Ce que je lis en ce moment

 

 

                      Couverture La prime

Archives