Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 21:08

LE BOUQUINISTE MENDEL DE STEFAN MENDEL

Couverture Le bouquiniste Mendel

  RESUME 

"Le bouquiniste Mendel" est une nouvelle de Stefan Zweig tirée du recueil "La Peur".
Le narrateur de cette nouvelle, à la faveur d'une entrée imprévue dans un café de Vienne, se souvient avoir fréquenté cet endroit des années plus tôt et y avoir fait la connaissance d'un homme aussi discret que remarquable.
Son nom était Jacob Mendel. Il était bouquiniste mais n'avait aucune enseigne à son nom. Tel un marchand d'art, il se faisait l'intermédiaire entre vendeurs et acquéreurs, la plupart du temps des collectionneurs passionnés. Il passait toutes ses journées à un coin de table de ce café où il passait le plus clair de son temps à consulter livres et catalogues.
Cette étude quotidienne à laquelle il se vouait entièrement avait fait de lui une véritable encyclopédie des ouvrages édités à ce jour. Son cerveau avait acquis une capacité à enregistrer une liste incalculable de titres de livres et de renseignements associés. Mais il le coupait également du monde extérieur et des évènements qui tourmentaient le pays à cette époque.
Et c'est ainsi qu'un jour, par un malheureux concours de circonstances, il se retrouve envoyé pour deux ans dans un camp de concentration. Et l'homme qui en reviendra ne sera jamais plus le même.
MON AVIS
Très beau et court récit de Stéfan Sweig...qui se remémore l'existence d'un homme passionné par les livres quels qu'ils soient.

Cet homme au délà d'etre passionné , ne vivait que de par sa passion...rien d'autres n'existaient...La vie familiale ou sociale.ne l'intéressait nullement.....Il y était tellement concentré qu'il n'a pas vu que le monde  dans lequel il vivait, était en crise. 

En matiére de connaissance bibliothécaire ..... seul les écrits l'intéressaient. 
Il était devenu la référence, il mémorisait tous les livres et précisement l'éditeur, le thème abordé, l'année d'édition mais il ne connaissait pas leur contenu .  Ainsi, il est devenu le référent technique de nombreux étudiants ou de personnalités qui effectuaient des recherches documentaires.  Il était une vrai encyclopédie ambulante....et ce jusqu'à ce qu'il soit arraché à ses recherches et placé dans un camps de concentration. Cet évenement hélas a été destructeur pour ce personnage emblématique.
Je constate, encore une fois  le talent inné de Stéfan Zweig, en tant que conteur...Il est excellent...Son excellente narration donne une autre dimension à ce récit qui sans ces descriptions aurait été sans intéret.
Cela fait déjà quatre livres que je découvre de cet auteur...et je suis toujours aussi surprise et très satisfaite de ces récits.

Partager cet article

Repost 0
Published by jcv5 - dans Classique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Reading on the clouds
  • Reading on the clouds
  • : Le plaisir de lire....une évasion splendide aux pays des rêves
  • Contact

Ce que je lis en ce moment

 

 

                      Couverture La prime

Archives