Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 19:00

Bonjour à tous,

 

Ce week end je participe à un nouveau challenge "Week end à mille" qui consiste à lire au moins 1000 pages du vendredi 12 décembre à 19 h au dimanche 14 décembre à  minuit.

 

 

Si vous voulez également participer ..il faut s'inscrire sur le site suivant  : http://lilibouquine.blogspot.fr/2014/12/week-end-1000-session-du-1212-au-1412.html#comment-form

 

Personnellement, je poursuis la lecture de

- Lisa Unger "Cours ma jolie"....J'en suis à la page 10 /457 PAGES 

  Couverture Cours, ma jolie

Repost 0
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 14:03

ZAZIE DANS LE METRO

- Raymond Queneau -

Couverture Zazie dans le métro

 

Synopsis  

Zazie débarque à Paris pour la première fois chez Tonton Gabriel. Le Panthéon, Les Invalides et le tombeau du véritable Napoléon, elle n'en à que faire ! Mais kess-qui l'intéresse alors, Zazie ? Le métro ! Et quand elle apprend que les employés sont en grève, elle leur envoie une volée d'injures. Ne contrariez pas Zazie !

 

Mon avis

Que dire à part que je n'ai pas aimé ..j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire.. et meme à comprendre l'histoire...j'ai pris au moins deux mois pour finir ce livre.j'ai failli abandonner .ma chronique sera très courte.car je n'ai pas grand chose à dire

Peut etre me direz vous;..Pourquoi j'ai choisi ce livre....Eh bien je l'ai choisi au hazard et il me fallait que le nom de l'écrivain commence par la lettre Q pour le challenge ABC 2014 organisé     par Nanet sur le site Livraddict...

Bon pour revenir à nos moutons..... (mais très brievement..)...  Tout ce que j'ai compris c'est que Zazie, qui n'a d'ailleurs pas eu une enfance facile, n'a pas la langue dans sa poche. Elle est, excusons là, mal élevé, n'a aucun respect pour les adultes...mais de ce fait un franc parlé qui dérange quelque peu son oncle à qui elle a été confiée quelques jours pendant que sa mère se prend du bon temps avec son nouveau copain.

Zazie, enfant espiègle, rève de voir le métro. et c'est tout ce qu'il l'intéresse.

Personnellement je m'arrete là......Je ne permettrais pas de le conseiller ou pas...à vous de voir...peut etre que j'ai raté quelque chose....donc à revoir ultérieurement...peut etre.....

 

 

 

Repost 0
Published by jcv5
commenter cet article
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 21:29

Cyrano de Bergerac d' Edmond ROSTAND

Couverture Cyrano de Bergerac

Synopsis

 

La gloire d'Edmond Rostand est inimaginable aujourd'hui. Ses contemporains le tiennent pour le plus grand écrivain de tous les temps. Cyrano de Bergerac suscite une véritable adoration, indéfiniment renouvelée. On devrait encore savoir par cœur ces vers piaffants, cliquetants, étourdissants, à l'image de ce héros romantique et baroque, de ce d'Artagnan amoureux. Savant fou tombé de la Lune ou ferrailleur éblouissant, si tous les Français se reconnaissent en lui, s'il nous arrache des larmes, c'est parce qu'il est vrai, d'une profonde vérité humaine. C'est lui que Roxane aimait, son intelligence, son esprit, et non le beau et ennuyeux Christian. Cyrano est une part de nous-mêmes, le vengeur des humiliés et des offensés, des timides et des ratés de l'amour. À la fin de l'envoi, c'est toujours lui qui gagne.
Mon avis
J'ai lu ce livre avec l'aide d'une lecture audio et cela m'a bien aidé. Le rythme et le ton du récit était approprié et a rendu l'histoire plus plaisante que si je l'avais lu moi meme.
Le thème abordé est celui de l'amour. Cet Amour qui va au delà des apparences... Cyrano de Bergerac est amoureux fou de Roxane qui elle meme tombe amoureuse de Christian..qui malgré sa belle apparence n'a aucun esprit , aucune intelligence,et s'avère ennuyeux.
Par contre Cyrano de Bergerac, n'est pas beau et est doté d'un nez surdimensionné...qui lui vaut de   nombreuses moqueries... Mais Cyrano a une belle ame, il est intelligent, il a de l'humour,et sait parler de façon très poétique.... ce qui fait de lui un homme d'affluence et d'honneur...mais il ne s'estime pas à la hauteur pour avouer son amour à Roxane...
Il se servira de Christian, comme pantin pour exprimer son amour à Roxane...
La moralité de l'histoire est que l'amour va au délà des apparence...et que ce qui compte c'est la profondeur de l'ame et non son enveloppe... Combien de fois me suis je donné en voyant des couples atypiques..comment est ce possible, comment Il a pu se mettre avec Elle....Mais il ne faut pas chercher plus loin..Il ou Elle a vu la beauté intérieure.
Je recommande à tous de lire ce livre (peut etre en s'aidant avant un livre audio).
Livre lu dans le cadre du Babychallenge Classique 2014 et du Challenge ABC 2014.
Repost 0
Published by jcv5 - dans Classique
commenter cet article
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 10:59

Je reviendrais avec la pluie - ICHIGAWA Takuji

 

Couverture Je reviendrai avec la pluie

 

Synopsis

 

Takumi, homme névrosé bourré de troubles obsessionnels compulsifs, vit seul avec son fils Yûji, âgé de six ans, depuis la mort de sa femme, Mio. Il gère le quotidien du mieux qu'il peut (c'est-à-dire laborieusement), entre le travail au bureau, les tâches ménagères et l'éducation de son petit garçon. Un jour Mio revient, comme elle l'avait promis avant son décès, à la saison des pluies mais elle a tout oublié de son passé, et pour l'aider à recouvrer la mémoire, Takumi lui raconte leur rencontre et le début de leur histoire. Durant les six semaines de la saison humide, le temps se suspend pour eux et l'amour reprend ses droits.
Mon avis
En ce qui me concerne, J'ai  lu très peu de roman d'écrivains japonnais et cela a été vraiment très agréable de découvrir cette oeuver. C'est pour moi un véritable coup de coeur pour ce roman auto-biographique de Takuji ICHIGAWA. 

Cette  histoire est magnifique Elle nous fait réver. Elle se déroule tout en douceur avec poésie et parfois de l'humour. Les thèmes abordés sont l'Amour, le deuil, la mort.
Le personnage principal, Takumi, est veuf et vit difficilement son veuvage tout en élevant son fils de 6 ans. Il est complétement débousolé, il ne fait que survivre.....jusqu'à ce que sa femme Mio réapparaisse.....C'est à partir de ce moment la que Takumi nous rélève la rencontre avec Mio, et l'évolution très lente de leur relation.

Je ne peux en dire plus sans révéler la chute de l'histoire et c'est la raison pour laquelle


Je recommande ce magnifique livre à tous. Ce récit a fait un tabac au Japon et a eu un succés international...

Livre lu dans le cadre du Challenge ABC 2014




Repost 0
Published by jcv5
commenter cet article
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 09:57

JOLLIEN Alexandre " PETIT TRAITE DE L ABANDON"- 

 

Couverture Petit traité de l'abandon

  Synopsis  

 

Etre vrai, me dépouiller des masques, oser l'abandon plutôt que la lutte, voilà qui me guide dans le périple de l'existence, où jamais nous ne pouvons nous installer. Pour demeurer fidèle à soi, pour vivre une authentique simplicité du coeur, tout un art est requis. C'est celui-ci que j'ai librement esquissé ici. Comment s'abandonner à la vie sans baisser les bras ? Comment goûter la joie sans nier le tragique de l'existence ? Comment traverser le découragement sans devenir amer ?
Ce "Petit Traité de l'abandon" tente de dégager un chemin vers la liberté intérieure et de dessiner un art de vivre qui permette d'assumer les hauts et les bas du quotidien. Ni mode d'emploi ni recette, juste des explorations pour découvrir quelques outils, et des exercices spirituels pour avancer. Ainsi, j'ai puisé dans la tradition philosophique et celle du zen une invitation à une vie plus simple, car le bonheur ne procède pas de l'accumulation mais du dépouillement. C'est la joie qui mène au détachement et non le contraire. D'où cet itinéraire vers l'abandon, né de mes joies et de mes blessures.
Mon Avis
Belle découverte... Bravo à l'auteur Alexandre Jollien qui a su aller au délà des regards, au delà de ses  possibilités...qui a su se battre et trouver la force de continuer à vivre et gagner une certaine estime de soi...Même si ce n'est pas si facile ...c'est d'ailleurs une lutte quotidienne.

Lorsque nous sommes entravés par notre corps qui ne nous obeit pas...c'est à ce moment là que l'on reflechit au sens réel de la vie...ce qui est essentiel de ce qui ne l'est pas. Au fond on est tous pareil!!
Un beau petit récit qui nous permet de méditer sur la réalité des choses.

((Ce qui m'a le plus génée c'est la répétition de certains mots ...comme un leitmotiv...et comme le livre est court ...cela est très rebondant....Cela dit...le fond du sujet est excellent. ))
La lecture est ultra-rapide car comme le dit le titre c'est un PETIT traité sur l'abandon.. qui est en fait l'abandon de tous ce qui nous permet pas d'etre nous meme...(cliché, traditions, représentations-étiquettes)..bref tout ce qui enclave notre essence)
Deux passages que j'ai bien aimés : "Demain, on verra. Hier, c'est du passé. Nous vivons dans une société qui nous pousse à agir et à réagir. Ici, nous prenons le temps de parler de paix, de calme, alors que la société nous enjoint à répondre sur-le-champ aux textos, aux emails, et nous n’apprenons pas à différer, à prendre le temps d’écouter la vie, afin de ne pas aller plus vite que l’existence. Souvent, quand on souffre, on veut trouver une solution rapidement, on veut progresser et l’on se précipite. Rencontrer l’autre, c’est aller vers un autre monde. Sortir de soi, de ses repères, de ses carapaces et de ses armures. Sortir des rôles que nous jouons.

"Le handicap n’est pas un problème. Il le devient dès que je commence à réfléchir, à comparer, à regretter, à vouloir."

A découvrir
Livre lu dans le cadre du Challenge ABC 2014
Repost 0
Published by jcv5
commenter cet article
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 09:42

"¨Premier amour" d'Ivan TOURGUENIEV

Couverture Premier amour

4me de couverture :
«Quelle fille excitante que Zinaïda!» écrit Flaubert à Tourgueniev à propos de son roman. «C'est une de vos qualités de savoir inventer les femmes. Elles sont idéales et réelles. Elles ont l'attraction et l'auréole.» Irrésistible du haut de ses vingt et un printemps, la capricieuse et attirante Zinaïda fait chavirer le coeur du jeune Vladimir Pétrovitch, seize ans à peine. Premier amour et premiers tourments d'un enfant épris de la jolie princesse pour l'avoir vue par-dessus la palissade de son domaine... Mais lorsque Zinaïda devient froide et mystérieuse, d'étranges soupçons envahissent l'esprit de Vladimir. Quel est donc ce rival secret qui l'éloigne de lui?
Mon avis
Mon avis?..Heu comment dire...je me lance !!.Heureusement que c'était une lecture courte...Parce que je n'ai rien compris l'intéret de l'histoire de ce classique russe..
C'est à mon avis une simple histoire d'amour sans rebondissement. a la rigueur le suspence est de savoir de qui Zinaida est amoureuse parmi le lot de courtisans qui l'entourent...
Peut etre faut il creuser plus que ça et que cela demande plus de reflexion...
Ce livre est pour moi destiné aux personnes qui adorent le classique (mais ce n'est pas mon cas)..
Mais je dois reconnaitre que certains classiques sortent du lot...et que ce sont de véritables perles.
Livre lu dans le cadre du babychallenge classique 2014 et du CHALLENGE ABC 2014.
Repost 0
Published by jcv5 - dans Classique
commenter cet article
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 08:45

    CHALLENGE ABC 2014

 

http://2.bp.blogspot.com/-qbczbkBJll4/UHv_JUPcBaI/AAAAAAAABZo/HGsq3sqikdA/s320/banni%C3%A8re1-challenge-2013.jpg

 

 

Nouveau défi pour l'année 2014  : le Challenge ABC 2014 organisé par Nanet. Pour ma part, voici les 15/26 livres chroniqués que j'ai lus .à partir du 1er janvier 2014 et ce jusqu'au 31 décembre 2014.

 

 

 

ABECASSIS Agnès – Le théoreme de cupidon – Chick lit 240p- Lu

 

BLUMENTHAL BEBORAH – Mon meilleur ennemil –chick lit–315p  Lu

 

CABOT Meg – Une irrésistible envie d’aimer –chick lit - 477p Lu

 

DUMAS Alexandre : Le comte de Monté Cristo (t1) -340p classique  Lu

 

EVANOVITCH Janet – La prime -301 LU 

 

FOLLETT Ken – Money paper   336P Policier Lu

 

GREEN  John – Qui es tu Alaska ? Drame – 402P Lu

 

HIGGINS CLARK Marie– Une seconde chance 409p –policier Lu

 

ICHIGAWA Takugi –je reviendrais avec la pluie… LU

 

JOLLIEN .. PETIT TRAITE DE L ABANDON 116P  PHILOSOPHIE LU

 

KRISTOF Agota – Le grand cahier 184P – Historique - Drame Lu

 

LONG Kate – Le manuel de la mauvaise mere – chick lit -407P Lu

 

MUSSO Guillaume La fille de papier 475p - contemporaine Lu

 

NOTHOMB Amelie – biographie de la faim 190P contemporaine Lu

OGAWA yoko La petite piece octogonale 109P Contemporain lu

PARIS Gilles  Autobiographie d’une courgette Drame  285P Lu  

 

Queneau     Zazie dans le métro  

 

ROSTAND Edmond  - Cyrano de bergerac  classique 384 p li

 

SCHMIT Emmanuel – la secte des egoistes –contemporain – 202p Lu

 

Tourgueniev Ivan Premier amour 96P Classique lu

 

UNGER -

 

VERGAS Fred – L homme à l’envers 317p -   Lu

 

WOLFF Isabel – Accroche toi Anna –chick lit –humoristique 386p  Lu

 

X  Lieutenant – Langelot et le satellite –Jeunesse Espionnage – 248p Lu

 

Yates richard Solitude

Zweig Stefan – le bouquiniste 250 p-     lu 

 

                                            23/26 livres - 7032 pages lues  -

Repost 0
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 00:00

    "La prime " d'ENAVONITCH Janet

 

Couverture La prime

  Synopsis  

 

Adieu froufrous, adieu dentelles.
La lingerie, c'est fini. Stéphanie Plum, trente ans, n'a plus de boulot. Sa télé est au clou, son frigo est vide et elle se désespère. Heureusement, il y a son cousin Vinnie ! Il dirige une agence de cautionnement et cherche un chasseur de primes... Elle décroche le job et se retrouve sur les traces de Joe Morelli, un flic accusé de meurtre. Un malin, un dur, un séducteur... D'ailleurs, ce ne serait pas le même Joe Morelli qui l'a séduite et abandonnée lorsqu'elle avait seize ans ? Une raison de plus pour le retrouver ! " Stépahnie Plum a de l'humour, de la spontanéité, du bagou, de la rancune.
Du charme, quoi !
Mon AVIS

"La prime" est le premier tome d'une longue série relatant les aventures de Stéphanie Plum, devenu chasseuse de prime après avoir perdu son travail dans une boutique de lingerie fine.

Les débuts de ses investigations sont maladroits mais trop drole , elle croit accomplir ses missions de chasseur de primes doigt dans le nez....Eh bien Non !! Sa première mission est d'arrêter un ancien voisin, un briseur de coeur, Joe Morelli, accusé  de meurtre, qui l'a, à l'époque ridiculisée et humilée lorsqu'elle était adolescente. La vengeance est donc  vraiment pour elle un plat qui se mange froid. De plus, son arrestation lui fera enpocher la somme mirobolente  de 10 000 dollards...et Stéphanie met  alors tout en oeuvre pour empocher cette somme qui lui permettra enfin de vivre décemment.

L'histoire est fluide, facile à lire et pleins de rebondissements.  C est vrai que ce n'est pas un récit intellectuel mais c'est frais; léger,drole et bourré d'humour.  C'est un livre sans prise de tête, que l'on peut lire pendant ses vacances au bord de la plage ou encore bien au chaud sous sa couette. 

La représentation cinématographique des aventures de stéphanie plum n'est évidemment pas à la hauteur du livre...comme c'est la plupart du temps le cas.       

Je lirais certainement la suite des nombreuses aventures de stéphanie Plum entre deux bons bouquins.

A découvrir

Livre lu dans le cadre du Babychallenge - chick-lit 2014 + Challenge ABC 2014

 

 

 

 

Repost 0
Published by jcv5 - dans Chick-lit
commenter cet article
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 22:06

L'HOMME A L'ENVERS - FRED VARGAS

Couverture L'homme à l'envers

Synopsis

 

Réintroduire des loups dans le Mercantour, c’était une belle idée. Évidemment, on n’a pas tenu compte de l’opinion des bergers et, quelques mois plus tard, la révolte gronde. Mais est-ce bien un loup qui tue les brebis autour de Saint-Victor ? Les superstitions ressurgissent, un bruit se propage : ce n’est pas une bête, c’est un homme, un loup-garou. Lorsque Suzanne est retrouvée égorgée, la rumeur devient certitude : les loups n’agressent pas les hommes. À Paris, devant sa télé, le commissaire Adamsberg guette les nouvelles de la Bête du Mercantour, d’autant plus intrigué qu’il a cru reconnaître Camille sur la place de Saint-Victor...
Mon avis
Nouvelle découverte pour cet auteur, Fred VARGAS, que je ne connaissais pas..
Cependant, le recit m'a laissé un gout de déjà vu, comme si j'avais déjà pris connaissance de ce récit. Pourtant je suis sur que je n''ai jamais lu de livres de Fred VARGAS.....Bref je creuserais plus tard ....
Sinon C'est un très bon polar...J'ai adoré les différents personnages notamment le Veilleux, et Adamsberg.
Cette lecture est très fluide, cela se lit très bien...les intrigues et les rebondissements nous tiennent en haleine jusqu'au bout.

Les échanges sont parfois débousolants et décalés et sont à la fois attachant et drole.... ce qui donne au récit un autre rythme et le rend plaisant à lire
C'était mon premier VARGAS, et ce n'est pas fini...cela ne fait que commencer.
Je vous les recommande vivement

 

Repost 0
Published by jcv5 - dans Policier
commenter cet article
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 21:52

LA PETITE PIECE HEXAGONALE - Yoko OGAWA

Couverture La petite pièce hexagonale

 

Synopsis

 

Dans les vestiaires d'une piscine, une jeune femme est soudain attirée par une inconnue pourtant banale, effacée et silencieuse. Quelques jours plus tard, elle croise à nouveau l'inconnue qui marche dans la rue accompagnée d'une vieille dame et, fascinée, elle les suit à travers la ville jusqu'à une loge de gardien au milieu d'un parc. A l'intérieur, les deux femmes sont assises sur des chaises, elles semblent attendre leur tour. La plus âgée se lève, entre dans une haute armoire hexagonale : la petite pièce à raconter...
Etrange et obsédante, cette courte histoire fait appel à la poésie et à l'imaginaire pour évoquer les mystères de l'introspection, de la confession et de la psychanalyse.
MON AVIS
Bonne découverte que cette auteure japonaise que je ne connaissais pas;
Le récit est court mais captivant...personnellement je m'attendais à autre chose;...une suite heureuse pour le protagoniste principal...mais le mystère demeure..et laisse au lecteur le choix de divaguer vers ce qu'il veut et ce qu'il souhaite.
Est ce une habitude des écrivains japonais de laisser un goût d'insatisfaction au spéctateur...personnellement j'ai du mal mais on s'y fait ou du moins le lecteur se projecte où il veut....et meme souhaite aussi rentrer dans cette pièce hexagonale pour y livrer ses propres pensés afin d'y voir plus clair.
J espère pouvoir découvrir d'autres oeuvres d'Ogawa pour compléter ma pensée sur cette auteure.
Repost 0
Published by jcv5 - dans Drame
commenter cet article

Présentation

  • : Reading on the clouds
  • Reading on the clouds
  • : Le plaisir de lire....une évasion splendide aux pays des rêves
  • Contact

Ce que je lis en ce moment

 

 

                      Couverture La prime

Archives